BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Plus d’un an après sa mort, Martinez Zogo toujours pas en paix

Plus d’un an après sa mort, Martinez Zogo toujours pas en paix

Partagez ceci :

Mort assassiné le 17 janvier 2023 à Yaoundé, Martinez Zogo, de son vrai nom Arsène Salomon Mbani Zogo, est un journaliste et animateur radio camerounais spécialisé dans la dénonciation des affaires de corruption. Plus de deux mois et quatre audiences après son ouverture, le procès des 17 accusés en est encore à ses balbutiements.

Au cours de la dernière audience éclair qui s’est déroulée ce lundi 27 mai, le tribunal militaire a jugé irrecevable, la levée de scellés sur la dépouille de Martinez Zogo. Et l’audience a été renvoyée au 17 juin prochain.

Le corps du journaliste va donc encore rester à la morgue, jusqu’à ce que toute la vérité soit faite sur son assassinat.

« Cette décision nous convient totalement parce que si on avait levé les scellés, il aurait fallu exhumer Martinez Zogo si jamais la nécessité de faire une expertise se présentait », a réagi Me Calvin Job, défenseur des intérêts d’une partie des ayants droits de ce dernier, cité par Rfi.

Devenu une affaire d’État, le procès sur l’assassinat du directeur de la radio Amplitude FM provoque des répercussions à Yaoundé. Un document rédigé par un expert judiciaire à l’attention du président camerounais Paul Biya accuserait le secrétaire général à la présidence d’avoir détourné les conclusions de l’enquête.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »