Home / Pays / Afrique Centrale / Rwanda / Rwanda: réactions mitigées après la fermeture des églises

Rwanda: réactions mitigées après la fermeture des églises

Partagez ceci :

Près de trois moi environ après que le gouvernement rwandais ait procédé à la fermeture de plusieurs églises de Kigali, des voix continuent de s’élever  pour fustiger la décision des autorités du pays.

Ces derniers jours de nombreux dirigeants et fidèles religieux ont monter au créneau pour exprimer leur désapprobation vis-a-vis de cette mesure qui vise, rappelons le,  principalement les petites églises pentecôtistes dirigées par des prédicateurs charismatiques.

« Celles qui n’ont pas réussi à remplir toutes les conditions requises devraient être autorisées à rouvrir et à reprendre le travail, pendant qu’elles finissent de résoudre les problèmes évoqués », a réagi Innocent Nzeyimana, président du Forum des Églises.

Une nouvelle loi sur les congrégations religieuses est également sur la table du Parlement et devrait être adoptée au courant de l’année. Elle oblige les prédicateurs à suivre des cours de théologie, pour protéger les Rwandais contres les faux prédicateurs, apprend-ton de l’Agence Reuters.

A noter qu’au total, 714 églises et une mosquée ont du interrompre leurs activités pour non-conformité aux normes de sécurité et de salubrité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »