Scandale au Ghana: des huiles périmés distribuées aux victimes d’inondation

Le vice président ghanéen a distribué des articles de secours aux récentes victimes d’inondation du Nord du pays. Parmi ses différents articles, se trouvaient des huiles périmés, relate la BBC.

En effet, les aides alimentaires contenaient des huiles expirées depuis le mois dernier. Pour les responsables de la NADMO, ces huiles ont été isolées dans un entrepôt où elles auraient dû être éliminées.

L’organisation ghanéenne de gestion des catastrophes (NADMO) a admis que le vice-président Mahamudu Bawumia avait distribué de l’huile alimentaire périmée aux victimes des récentes inondations. La même organisation soutient que ces huiles ont été ajoutées au lot par erreur.

Les bénéficiaires quant à eux, ont commencé par signaler des maux de ventre. Les services de gestion des catastrophes s’activent actuellement dans la région pour récupérer l’huile périmée.

Contacté par les confrère de la BBC, le porte-parole de la NADMO, George Ayisi, a déclaré que rien ne prouve encore pas que leur état de santé est directement lié à la consommation de cette huile alimentaire distribuée dans le nord après les inondations.

Les membres du principal parti d’opposition du Ghana ont demandé qu’une enquête soit diligentée sur la manière dont cette erreur a été commise.

Pour rappel, les récentes inondations dans le nord du Ghana ont fait plus de 30 morts et des milliers de déplacés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *