Accueil / Country / Europe / Serguei Lavrov dénonce une ingérence française après les propos de Macron sur le Burkina Faso
Serguei Lavrov,6587

Serguei Lavrov dénonce une ingérence française après les propos de Macron sur le Burkina Faso

Partagez ceci :

Suite aux injonctions données à la France par les autorités du Burkina Faso de retirer les dernières troupes françaises encore présentes sur le sol burkinabé, Emmanuel Macron a pensé que c’est à cause de Wagner que le Burkina Faso a demandé le départ des forces françaises du pays. Ce mardi, le ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov a critiqué avec véhémence le président Macron pour cette déclaration.

Le gouvernement burkinabé a sommé il y a quelques jours les autorités françaises de retirer définitivement ses troupes du Burkina Faso. Réagissant à cette actualité Emmanuel Macron a tout simplement déclaré que cette injonction de Ouagadougou est fortement liée au désir de collaborer avec les forces russes de Wagner.

Ce mardi 24 janvier, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, lors d’une conférence de presse tenue à l’issue de ses entretiens avec son homologue d’Eswatini, a été interrogé sur la situation au Burkina Faso avec les forces françaises appelées à partir dans un délai d’un mois. « C’est une question de principes de la politique étrangère : nous ne nous ingérons pas dans les affaires intérieures [d’autres pays] », a indiqué le chef de la diplomatie russe qui estime que  « La déclaration du président Macron montre explicitement que la France se permet et applique une telle ingérence « 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »