BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / Tchad : le gouvernement annonce une baisse des prix des carburants

Tchad : le gouvernement annonce une baisse des prix des carburants

Partagez ceci :

A partir de lundi prochain, le prix du gasoil sera réduit de 828 FCFA à 800 FCFA et celui du super de 730 FCFA à 700 FCFA.

Allamaye Halina, le premier ministre et chef du gouvernement a fait cette annonce au Conseil national de transition où il présente son programme de politique générale.

Selon le premier ministre, les fonds issus de cette réduction serviront à investir dans l’énergie et l’amélioration de l’accès à l’eau potable à travers la SNE et la STE. Une partie de ces fonds sera également affectée pour les actions en matière de solidarité.

Depuis sa nomination, le nouveau premier ministre tchadien est appelé à faire face à plusieurs défis. Parmi eux, la réconciliation des Tchadiens.

Ensuite le gouvernement tchadien doit se pencher sur l’éducation. Les restrictions budgétaires dues à la mauvaise répartition de l’argent du pétrole, ont amené les autorités de ce pays à revoir le salaire des enseignants qui n’ont de cesse d’entrer en grève paralysant le secteur.

Le nouveau gouvernement est aussi attendu dans le secteur de l’énergie et de l’ eau. Aujourd’hui, l’eau et l’électricité sont devenues des denrées rares au Tchad. Les populations passent des jours voire des semaines sans trouver d’eau et de courant électrique.

Il est également attendu du nouveau gouvernement qu’il améliore le système de santé au Tchad, ainsi que la construction des infrastructures routières et l’amélioration du secteur de l’élevage et de l’agriculture.

Le problème de l’insécurité tient aussi à cœur aux Tchadiens. Il y a notamment les conflits intercommunautaires qui ne cessent de s’amplifier, faisant des blessés, des morts et des déplacés à l’intérieur du pays.

Le gouvernement doit pouvoir aussi lutter efficacement contre les rebelles et autres groupes djihadistes qui constituent des menaces sérieuses pour le pays.

Le gouvernement devrait aussi faire face à la corruption et les détournements des deniers publics qui sont un souffre-douleur pour l’administration du Tchad.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »