Home / A la Une / Togo/Élections partielles : la CENI interdit le vote par dérogation et celui des omis

Togo/Élections partielles : la CENI interdit le vote par dérogation et celui des omis

Partagez ceci :

Le 15 août prochain, quelques électeurs togolais se rendront aux urnes pour élire leurs conseillers municipaux. Pour ce scrutin qui achèvera celui du 30 juin dernier, le vote par dérogation et le vote des omis des élections partielles sont exclus. Cette interdiction émane d’un communiqué de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Ledit communiqué précise que « compte tenu de la spécificité des élections partielles du 15 août 2019, et afin de garantir l’intégrité du scrutin, le vote par dérogation et le vote des omis ne sont pas autorisés ».

 » Seuls les électeurs dont les noms se trouvent sur les listes électorales de leur commune respective et qui sont effectivement détenteurs de leur carte d’électeur ont le droit de voter », poursuit la note signée par Ayassor Tchambakou, Président de la CENI.

Cette interdiction concerne les électeurs des communes d’Avé 1, de Bassar 4, d’Oti sud 1, de Wawa 1 et de Zio 4.

Le président de l’instance chargée de l’organisation de ses élections dit compter sur « le civisme et le sens de responsabilité des candidats et des électeurs de ces 5 communes pour un bon déroulement de l’ensemble des opérations ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »