Home / Affaires / Togo : les acteurs de planification du ministère de l’Agriculture formées

Togo : les acteurs de planification du ministère de l’Agriculture formées

Partagez ceci :

L’élaboration du budget programme (BP) reste encore une pratique relativement récente et les principes de budgétisation en cours d’introduction sont partiellement maîtrisés par les structures concernées.  

C’est pour renforcer la capacité des acteurs sur le processus et l’élaboration des outils de programmation et budgétisation pour plus de résultats qu’un atelier de formation se tient du 11 au 13 juin 2020 à Atetikopé à l’hôtel Amoukadi.

Ceci, au profit des acteurs de la chaîne de la planification, programmation, budgetisation et suivi évaluation (PPBSE) du ministère de l’agriculture, de la production animale et halieutique.

Spécifiquement, il s’agit de : partager avec les acteurs le calendrier budgétaire gestion 2021, former les acteurs sur les outils de programmation, de budgétisation et suivi évaluation.

Ouvrant les travaux de cet atelier, madame le secrétaire général du Mapah, Docteur BALI H. Nèmè a souhaité la bienvenue à tous les participants et souligné que  pour la relance et le développement de l’économie nationale, le gouvernement a mis en place une série d’actions et de réformes dont l’exécution des finances publiques, basés sur une gestion axée sur les résultats à travers l’implémentation du budget programme. 

Pour  une bonne opérationnalisation de cet engagement, un renforcement de capacités techniques des acteurs  sur ce processus de maîtrise des outils de programmation et budgétisation  et de suivi évaluation s’avère indispensable « Cet atelier est très technique et nous invitons tous les acteurs à maîtriser le nouveau calendrier budgétaire gestion 2021 et les procédures d’élaboration du budget programme et autres outils de programmation, de budgétisation et suivi évaluation », a indiqué Docteur BALI.

Pour finir, elle a rappelé aux participants l’observation des gestes barrières, notamment le lavage systématique des mains, la distanciation sociale et l’usage du cache-nez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »