Togo : les parlements de l’APF préconisent la reprise du dialogue-togolais

La 10ème Conférence des Présidents des Assemblées Nationales de l’APF (Assemblée parlementaire de la francophonie) région Afrique s’est achevé vendredi dernier à Lomé. Dans un communiqué final, ceux-ci on exprimé leur souhait de voir le dialogue inter-togolais se poursuivre.

Au-delà du thème principal, notamment la problématique des migrations en Afriques, les président des Assemblées nationales de l’espace francophone ont fait des propositions pour la résolution des crises que vivent 5 de leurs pays. Ces objections concernent le Cameroun, le Congo Brazzaville, la RD Congo et le Togo.

Dans le cas du Togo, Guillaume Soro qui a présidé les travaux s’est réjouit des initiatives entreprises pour regrouper les acteurs politiques togolais entre eux pour échanger. Il a également appelé à la reprise de ces discussions pour une solution rapide à la situation.

« Encourager le dialogue, c’est une voie, en Afrique, qu’on a  toujours empruntée pour résoudre le problème. La conférence félicite le chef de l’Etat de l’initiative prise par rapport au dialogue et qui a été engagé avec l’opposition. Avec l’intervention du président du Ghana, nous ne pouvons qu’encourager. Il ya des pistes, donc il faut encourager. En Africain, il faut trouver des voies et moyens pour avancer » a déclaré Bassatigui Fofana, chargé de mission Afrique à l’APF.

Dans le cadre de la lutte contre terrorisme, une structure parlementaire est envisagée pour soutenir le G5 Sahel à travers l’harmonisation des législations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *