Umalis Group
Home / A la Une / Tunisie/Education : Fini le régime semestriel !

Tunisie/Education : Fini le régime semestriel !

Partagez ceci :

C’est ce que le ministre tunisien de l’éducation nationale aurait annoncé, où le retour à l’ancien régime dit « Trimestriel » reste un sujet d’actualité. Cette décision aurait été prise lors d’un commun accord qui a été conclu avec le syndicat de l’enseignement de base et secondaire.

 

Selon le ministre de la tutelle, c’est suite à des évaluations réalisées par le ministère de l’éducation qui ont poussé à penser à revenir à l’ancien régime, étant donné que les mêmes évaluations auraient confirmé l’échec du régime semestriel, d’où la décision de le changer dès la saison scolaire 2018/2019.

 

Pour ce qui est des vacances scolaires, leur calendrier sera adapté comme celui des vacances universitaires à partir du mois de septembre prochain. Là aussi les décisions auraient été prises après concertation avec les syndicats concernés.

 

Pour les inscriptions, elles s’effectueront via SMS, soit à distance, ou bien par internet pour les élèves du collège et lycée. Ceci leur permettre de faire l’impasse sur les inscriptions classiques, avec une perte du temps. Les élèves peuvent se passer donc des extraits de naissance, des enveloppes et des timbres (En évitant des frais supplémentaires inutiles).

 

Pour ce qui concerne les bulletins scolaires de notes, ils seront envoyés aux parents grâce à la technique du publipostage, et ce à partir de la prochaine année scolaire. Alors que sur un autre registre, les emplois du temps élaborés, ils seront envoyés ou adressés par mail ou SMS. Cette démarche serait selon le ministère efficace, d’où la numérisation du système éducatif qui permettra le cas échéant aux parents et leurs progénitures de gagner du temps, sans oublier une meilleure gestion des dépenses de la rentrée scolaire.

 

D’autres décisions devraient être prises telles que la diminution des nombres d’heures d’enseignement et la décision d’un jour de repos qui sera le samedi, consacré à des activités culturelles et sportives. Enfin, en ce qui concerne  les lycées pilotes, il était tenu de généraliser la filière « lettres ».

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »