Accueil / A la Une / Tunisie : fort taux d’abstention lors des élections législatives de samedi

Tunisie : fort taux d’abstention lors des élections législatives de samedi

Partagez ceci :

Selon les premières estimations faites par le président de l’autorité électorale, Farouk Bouasker, le taux de participation pour le scrutin législatif tunisien  de samedi 17 décembre est estimé à environ 10 %  d’électeurs.

Les élections législatives de samedi dernier en Tunisie ont été marquées par un taux d’abstention historiquement bas. Selon les premières estimations faites par le président de l’autorité électorale, Farouk Bouasker, le taux de participation pour le scrutin législatif tunisien samedi 17 décembre est estimé à environ 10 % d’électeurs. Un faible taux de participation qui selon beaucoup de tunisien est lié à plusieurs facteurs.

D’abord le parlement ne joue plus qu’un rôle symbolique. « Nous sommes désabusés par la politique et il ne sert plus à rien d’aller voter. Le parlement qu’on nous dit de voter n’a plus aucun pouvoir, puisqu’il ne peut pas contrôler le rôle du gouvernement ni l’action du pouvoir présidentiel », a déclaré un internaute.

L’autre fait qui peut expliquer cette abstention est l’appel au boycott lancé par l’opposition politique depuis le début de la campagne électorale, car elle conteste tout le processus politique entamé par Saied, avec sa prise de pouvoir le 25 juillet 2021.

 De son côté, l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a expliqué que plusieurs facteurs avaient causé cette faible participation : le fait que les candidats n’aient pas le droit à des financements publics pour faire campagne, le changement de la loi électorale, l’adoption d’un autre type de scrutin et les appels au boycott de l’opposition auraient également affecté le scrutin, selon les mots du président de l’instance.

Le taux de participation révèle aussi l’échec du président de la République à ramener les électeurs vers le vote, avec déjà le faible taux de participation à son référendum constitutionnel en juillet dernier : seulement 30,5 % des votants avaient exprimé leurs voix.

Les résultats préliminaires de ce premier tour des législatives seront annoncés lundi 19 décembre.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »