Home / A la Une / Agbéyomé Kodjo : une nouvelle convocation pour l’opposant togolais

Agbéyomé Kodjo : une nouvelle convocation pour l’opposant togolais

Partagez ceci :

Agbéyomé Kodjo encore attendu. Le candidat malheureux à la dernière présidentielle au Togo est de nouveau convoqué devant le Service central de recherche et d’investigations criminelles (SCRIC) de la gendarmerie nationale. Après s’être fait représenté à la première convocation, sera-t-il présent à la 2ème?

L’avancée du Coronavirus au Togo n’a pas émoussé la procédure judiciaire contre Agbéyomé Kodjo. Celui qui s’autoproclame « président démocratiquement élu » à l’issue de la présidentielle du 22 février 2020 est une nouvelle fois convoqué.

L’homme est accusé par l’Etat de troubles aggravés à l’ordre public, de diffusions de fausses nouvelles, de dénonciation calomnieuse et d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

Convoqué le 1er avril dernier, le député s’était fait représenté par ses avocats qui ont expliqué cette absence par des ennuis de santé de leur client. Ce jeudi 09 avril 2020 à 09h, l’ancien Premier ministre est une nouvelle fois attendu devant le Service central de recherche et d’investigations criminelles (SCRIC) de la gendarmerie pour être écouté.

Le président du Mouvement Patriotique pour le Démocratie et le Développement (MPDD) conteste son score officiellement à 19,46% et dénonce un hold-up électoral. Après s’être auto-proclamé « président démocratiquement élu de la République togolaise » il devra répondre désormais d’accusations lourdes contre lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »