Umalis Group
Home / Pays / Maghreb / Algérie / Algérie/Rentrée professionnelle « Février 2018: 370 spécialités proposées aux stagiaires

Algérie/Rentrée professionnelle « Février 2018: 370 spécialités proposées aux stagiaires

Partagez ceci :

La rentrée professionnelle de la 2è session « Février 2018 » en Algérie s’est faite dans les normes, où de nouveaux stagiaires se sont inscrits durant la période des inscriptions, annoncée par les services concernés. Ainsi donc, selon des sources, pas moins de 30.000 nouveaux stagiaires tous types de formations ont rejoint les centres de formation professionnelle hier (Dimanche 25 Février 2018).

Ceux ou celles qui se sont inscrits ont décidé d’intégrer la formation professionnel, un secteur qui constitue une passerelle vers le monde du travail avec à la clé un diplôme en poche et un métier les préservant des aléas de la vie. Concernant les statistiques pédagogiques, le secteur propose plus de 290.000 nouveaux postes dans ce sens, soit 14% de plus comparée à la même période de l’année 2017, dont le nombre de postes pédagogiques s’élevaient à 255.000.

Sur un autre registre, 2.000 nouveaux enseignants formateurs ont été recrutés, eux qui viennent renforcer les secteurs de la formation et de l’enseignement professionnels qui compte 28.000 enseignants parmi les 68.000 fonctionnaires. Coté administration, 20 nouveaux établissements ont été ouverts et qui s’ajoutent aux 1.250 établissements déjà existants et repartis à travers l’ensemble du territoire national. Cette année et parmi les priorités du plan d’action lancé, le secteur de la formation professionnelle mène une démarche visant à valoriser les ressources humaines et hisser le niveau de qualification.

Des formations à même de répondre à la demande de modernisation de la formation et la mettre au diapason des besoins du développement de l’économie nationale ainsi que faciliter l’insertion des jeunes demandeurs d’emploi dans le monde du travail. Pour cette session aussi, il s’agira d’améliorer la prise en charge des actions de formation au bénéfice des secteurs de l’industrie, du BTP, de l’agriculture, de l’hôtellerie et du tourisme.

En tout, plus de 370 spécialités sur les 442 que compte la nomenclature des branches et des spécialités, ont été choisies par des stagiaires, entre autres dans les télécommunications, l’hôtellerie, le tourisme, l’environnement, les techniques modernes de communication, numérique, la construction et les travaux publiques, qui seront sanctionnées par un diplôme d’Etat.

Quatre-vingt (80) autres spécialités pour la formation qualifiante sont également proposées, sanctionnées par un certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Ces offres s’adressent aux jeunes et aux différentes catégories sociales et professionnelles désirant bénéficier d’une formation pour intégrer la vie professionnelle et créer leurs propres entreprises.

Par Ra.M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »