Accueil / A la Une / Burkina Faso : une manifestation contre le président dispersée par la police

Burkina Faso : une manifestation contre le président dispersée par la police

Partagez ceci :

Deux manifestations dont l’une pour exiger la démission du président Roch Marc Christian Kaboré étaient prévues ce samedi 22 janvier 2022. Malheureusement, la police s’est invitée sur le lieu du rassemblement.

C’est à coups de gaz lacrymogène que les manifestants ont été dispersés. Il s’en est suivi des jets de pierres et des brûlures de pneus. Avant la fin de la journée, le calme est revenu au centre de Ouagadougou.

L’activité commerciale est cependant au ralenti et les forces de sécurité n’ont pas quitté leurs positions afin d’empêcher les manifestants d’accéder à la place de la Nation et au rond-point des Nations unies.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »