France: Eudoxie Yao accusée de diffamation et de vol

Partagez ceci :

Les ivoiriens ne cessent de faire les gros titres de la presse culturelle en France. A peine libéré de sa garde-à-vue, IB Koné, l’accusé de Eudoxie Yao, porte plainte contre la diva des réseaux sociaux. Il accuse à son tour Eudoxie de lui avoir dérobé une somme de 2500 euros.

Selon Beninwebtv, celui qu’elle accusait de l’avoir tabassée a été libéré de sa garde-à-vue et en même temps l’accuse en retour après avoir clamé son innocence.

Selon sa déposition, c’est plutôt Eudoxie qui l’a agressé avec un couteau et elle se serait blessée toute seule.

A l’en croire, la star des réseaux sociaux Eudoxie Yao a orchestré cette scène dans le but de faire arrêter celui qu’elle a présenté comme son bourreau.

Dans sa déposition en présence de son avocat, IB Koné a déclaré qu’Eudoxie lui aurait également dérobé une somme estimée à 2500 euros.

Hibrahim Koné a expliqué lors de son audition avec la police ce qui s’est vraiment passé. A l’en croire, il n’aurait pas touché Eudoxie Yao, mais elle s’est cognée la tête au réfrigérateur.

L’agresseur de la chanteuse et star des réseaux sociaux IB Koné arrêté mercredi 17 juillet 2019 a été relâché par la police française.

Une information livrée par Mike le Bosso qui n’est pas du goût de nombreux ivoiriens, qui réclament une justice pour la « go au Bobaraba ». Un changement de situation qui selon des sources parisiennes serait dû au mensonge de l’accusé.

« Il a pris un avocat et lui a dit que c’est Eudoxie Yao qui l’a agressé. Selon IB Ibrahim Koné, la Go Bobaraba l’a agressé sévèrement avec un couteau et que c’est lorsqu’il a essayé de se défendre que l’ivoirienne s’est cognée la tête au réfrigérateur », a confié une source à Abidjan show. Une déposition qui lui a toutefois valu sa liberté.

Pour l’heure, Eudoxie Yao n’a encore rien perdue car, l’enquête suit son cours pour situer les responsabilités de chacun des acteurs impliqués dans cette affaire, indique le média béninois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *