Accueil / A la Une / France : quand François Hollande distribue de mauvais points

France : quand François Hollande distribue de mauvais points

Partagez ceci :

À six mois du premier tour de l’élection présidentielle, François Hollande a publié ce mercredi 20 octobre « Affronter », un nouvel ouvrage dans lequel l’ancien président français n’épargne personne. : d’Emmanuel Macron à Éric Zemmour et Marine Le Pen, en passant par le Parti socialiste et l’ensemble de la gauche. Un guide de précampagne en vue de la présidentielle de 2022 ?

A quoi joue François Hollande ? L’ancien président ne retient pas ses coups contre l’actuel chef de l’État Emmanuel Macron, mais aussi la gauche.

L’analyse est cruelle, vis-à-vis d’Emmanuel Macron dont il compare le mandat à celui qu’aurait pu faire Nicolas Sarkozy si lui, François Hollande, ne l’avait pas battu en 2012.

Son successeur à l’Élysée est qualifié d’« homme d’aucune doctrine, un voyageur sans boussole », « changeant d’opinions au gré des événements, sautant d’une conviction à l’autre comme une grenouille sur des nénuphars ».

L’ancien chef de l’État n’a surtout pas digéré que le Parti socialiste n’ait jamais défendu le bilan de son quinquennat sur les inégalités ou l’emploi. Un appel du pied à la candidate Anne Hidalgo à qui il distille quelques conseils, comme celui de parler à tous les Français et pas seulement à certaines catégories.

Difficile de ne pas déceler de l’amertume dans ces propos, même si François Hollande jure qu’il n’a « pas de revanche à prendre » et qu’il « ne recherche rien » pour lui-même. Mais, selon un dirigeant du Parti socialiste, pour l’ex-président, « il n’est surtout pas possible que d’autres réussissent après lui ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »