Accueil / A la Une / Décès d’IBK : François Hollande salue la mémoire d’un « Africain fier de son continent »

Décès d’IBK : François Hollande salue la mémoire d’un « Africain fier de son continent »

Partagez ceci :

Souvent nommé par ses initiales IBK, l’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keïta, qui a dirigé le Mali entre 2013 et 2020, est décédé dimanche à son domicile de Bamako à l’âge de 76 ans, a-t-on appris auprès de sa famille. Dans un vibrant hommage, l’ancien président français, François Hollande salue la mémoire un « homme de culture » et « un Africain fier de son continent ».

Quelques heures après l’annonce de sa mort, les réactions s’enchaînent sur les réseaux sociaux et dans la presse.  

L’ex-chef d’État français, François Hollande, a salué « un Africain fier de son continent, qui travaillait en bonne intelligence avec ses collègues de l’ouest de l’Afrique ».

Interrogé par France 24, l’ancien président de la République française a également souligné la vigueur d’IBK dans sa lutte contre le jihadisme au Mali.

« Je connaissais depuis longtemps monsieur Keïta, nous avons travaillé ensemble dans les opérations que nous avions déclenchées », a-t-il affirmé.   

« C’était un amoureux de la langue française. […] Il était un homme de culture, il avait une très belle connaissance des auteurs africains et français, il était capable de déclamer des poèmes », a poursuivi François Hollande qui a rappelé l’attachement profond d’IBK à la langue de Molière, lui qui a vécu un quart de siècle en France.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »