Européennes 2019: Hollande dénonce l’implication de Macron dans un « combat singulier » avec Marine Le Pen

Partagez ceci :

Le duel « LaREM-RN » n’est pas le véritable enjeu. Voilà ce que tente de dénoncer François Hollande. Reçu ce mercredi sur BFMTV et RMC, l’ancien chef de l’État a exprimé ses regrets du fait que son successeur, Emmanuel Macron, fasse de l’affrontement avec Marine Le Pen, l’un des principaux enjeux des élections européennes. Lesquelles se tiendront le 26 mai prochain en France.

D’après l’ancien président socialiste, renseigne BFMTV, il est « regrettable » d’avoir fait de ce scrutin une sorte d’affrontement isolé entre le parti au pouvoir et le Rassemblement national.

« Le débat ne peut pas se résumer entre le Front national d’un côté et La République en marche de l’autre », a laissé entendre M Hollande qui souligne tout de même qu' »heureusement qu’il y a du pluralisme ! ».

« Je ne comprends pas qu’on ait posé cette question. (…) Ce n’est pas l’enjeu! L’enjeu (…) c’est de savoir quel groupe va être le plus important au Parlement européen, tous pays confondus« , a déclaré François Hollande, comme rapporté par notre source.

Et l’ex-locataire de l’Élysée d’aller plus loin en affirmant que son successeur a « pris un risque » en procédant comme il l’a fait, à savoir s’impliquer directement dans ce combat singulier avec Marine Le Pen et ses troupes.

« On transforme l’élection européenne en un scrutin purement politique », déplore celui qui soutient officiellement la liste portée par le Parti socialiste.