Accueil / A la Une / France : Marine Le Pen réélue à la tête du RN

France : Marine Le Pen réélue à la tête du RN

Partagez ceci :

Une semaine après l’échec des élections régionales, Marine Le Pen a été réélue présidente du mouvement dimanche. Pas de surprise, elle était la seule candidate. Jordan Bardella la remplacera à la tête du parti à la rentrée prochaine quand elle se consacrera à la campagne.

Le Rassemblement national (RN) en ordre de marche pour 2022. Marine Le Pen a été réélue dimanche 4 juillet à la tête de son parti avec 98,35% des voix des adhérents. Un plébiscite en apparence. Marine Le Pen était la seule candidate à la présidence du RN. La voilà mise en orbite pour 2022, combative et déterminée, confie-t-elle en privé.

Pour la remplacer à la rentrée quand elle quittera la tête du parti pour se consacrer à 100% à la présidentielle, un fidèle parmi les fidèles, l’eurodéputé Jordan Bardella, 25 ans seulement, arrivé en tête du vote des militants au poste de premier vice-président du RN.

Pas de changement de stratégie malgré le revers des régionales

Jordan Bardella pour reprendre un parti dont Marine le Pen remaniait ce week-end les instances en vue de 2022. Si la candidate reconnaît une défaillance du RN à mobiliser aux régionales et admet une dynamique à recréer, pas de changement de stratégie. Au contraire, Marine Le Pen considère que sa ligne a été parfaitement validée ce week-end par les militants.

L’ouverture va donc continuer. Exemple avec l’entrée au bureau exécutif, là où tout se décide, des présidents des partis alliés. De quoi faire grincer des dents les partisans d’un retour aux fondamentaux. « Historique », rétorque la candidate qui profite aussi de ce congrès pour revendiquer une féminisation de ses équipes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »