Accueil / A la Une / Présidentielle en France : Macron et Le Pen divisés sur l’interdiction du voile

Présidentielle en France : Macron et Le Pen divisés sur l’interdiction du voile

Partagez ceci :

Emmanuel Macron et Marine Le Pen, interpellés à plusieurs reprises durant l’entre deux tours sur l’interdiction du voile promise par la candidate RN, assument leurs divergences sur ce thème controversé qui s’invite à nouveau dans le débat.

Les deux candidats sont à fronts renversés sur un sujet qui permet de souligner pour l’un, son attachement strict à la laïcité dans l’esprit de la loi de 1905, pour l’autre la lutte contre l’islamisme.

Mais les deux prétendants à l’Elysée jouent aussi les équilibristes.

Pour sa part, Emmanuel Macron se pose en champion de la défense de toutes les libertés religieuses.

« Si la candidate d’extrême droite Marine Le Pen interdit le voile, de par notre Constitution, elle va devoir interdire la kippa, elle va devoir interdire la croix, elle va devoir interdire les autres signes religieux », indique le président sortant.

C’est justement au moment des débats autour de cette loi que Marine Le Pen avait proposé une kyrielle de mesures « visant à combattre les idéologies islamistes », parmi lesquelles l’interdiction du voile reprise dans son programme présidentiel.

Marine Le Pen propose de sanctionner d’une amende le port du voile dans l’espace public qu’elle assimile à un « uniforme » islamiste.

« Les femmes qui ne le portent pas sont isolées, victimes de pression, insultées », égrène la candidate RN.

Avec AFP




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »