Accueil / A la Une / Guinée : la junte n’accepte aucune contradiction de la partie civile

Guinée : la junte n’accepte aucune contradiction de la partie civile

Partagez ceci :

Le gouvernement civil mis en place en Guinée présente déjà des dysfonctionnements. Les responsables de la junte semblent n’accepter aucune contradiction venant des civils.

L’ancienne garde des Sceaux, Fatoumata Yarie Soumah, a été licenciée et remplacée par Moriba Alain Koné qui a pris fonction comme ministre de la Justice et des Droits de l’homme. Ce licenciement est le résultat de quelques désaccords avec des responsables de la présidence sur le fonctionnement de son département. 

D’ailleurs, une toute nouvelle coalition des partis politique vient de voir le jour et ce sera une plateforme à travers laquelle des propositions seront faites aux responsables de la transition.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »