Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / « Il n’y a ni paradis ni enfer », un célèbre pasteur ghanéen renonce à sa foi chrétienne

« Il n’y a ni paradis ni enfer », un célèbre pasteur ghanéen renonce à sa foi chrétienne

Partagez ceci :

L’heure de l’apostasie a-t-elle sonné ? La question a tout son sens, dans la mesure où le populaire pasteur et homme politique ghanéen, Christian Kwabena Andrews, plus connu sous le nom d’Osofo Kyiri Abosom, a dénoncé la foi chrétienne.

Au cours d’une interview dans l’émission Breaking News de la radio locale ghanéenne Kessben FM, ce dernier a révélé qu’il en avait fini avec le christianisme et s’opposait à certaines doctrines chrétiennes l

Abosom a catégoriquement affirmé qu’il n’y a pas de paradis ou d’enfer après la mort contrairement à ce qui est décrit dans la Sainte Bible et que les pasteurs devraient cesser de prêcher là-dessus.

Il a souligné que les gens devraient s’efforcer d’acquérir des richesses et des biens pendant qu’ils sont encore sur terre et oublier le paradis parce qu’il n’existe pas.

Pour lui, Jésus-Christ avait été envoyé par Dieu comme un messager, tout comme Dieu avait envoyé des messagers aux prophètes précédents avant lui.

Il a dit de manière inattendue que la plupart des choses dans la Sainte Bible ne sont pas exactes puisque  »la Bible a été rédigée par un groupe d’individus. »  




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »