Accueil / Country / Central Africa / Tchad / Le Tchad va améliorer sa capacité à rembourser sa dette extérieure en 2023

Le Tchad va améliorer sa capacité à rembourser sa dette extérieure en 2023

Partagez ceci :

Selon le Fonds Monétaire International, les autorités du pays devraient poursuivre avec la politique engagée en 2022 qui a permis au pays d’améliorer ses gains nets sur les exportations de pétrole et hors pétrole. Malgré les risques persistants, le Tchad pourrait améliorer sa capacité à rembourser sa dette extérieure.

L’information est contenue dans  le rapport publié jeudi 12 janvier par le Fonds Monétaire International. Pour ce faire, le FMI indique que les autorités devraient poursuivre avec une politique engagée en 2022, et qui a permis au pays d’améliorer ses gains nets sur les exportations de pétrole et hors pétrole. 

Le gouvernement tchadien devrait donc renforcer la mobilisation des recettes non pétrolières et rationaliser des dépenses courantes non prioritaires. Ce qui lui donnera de la flexibilité pour dégager suffisamment de ressources pour rembourser ses créanciers notamment internationaux.

Malgré cette dynamique positive, le Tchad devrait redouter une possible résurgence de la pandémie de Covid-19, une augmentation de l’insécurité et des troubles sociaux pendant la période de transition politique, une possible chute des prix du pétrole ou des insuffisances dans le financement des donateurs pourrait endiguer la relance de l’économie.

« Les risques à la hausse comprennent une augmentation durable des prix du pétrole », ajoute le FMI.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »