Home / A la Une / Locales au Togo: candidat sur la liste C14, le journaliste Elom Kpogo livre ses motivations et visions

Locales au Togo: candidat sur la liste C14, le journaliste Elom Kpogo livre ses motivations et visions

Partagez ceci :

Le 30 juin prochain, les Togolais se rendront aux urnes pour élire leurs conseillers municipaux. A quelques heures de l’ouverture de la campagne en vue des élections locales, la rédaction de Africa Top Success s’est entretenu avec un jeune candidat, Elom KPOGO, journaliste de profession. Zoom sur ses motivations et ses visions pour sa commune.

L’entretien!

Africa Top Success (ATS): Les lecteurs veulent vous connaître davantage

Digne fils de Bè, je suis KPOGO Komlavi Messan Elom, journaliste, plus connu sous le nom Elom KPOGO. Je suis le Coordonnateur de l’association des  »Journalistes en Mission pour le Développement », je suis également le Commissaire chargé de la mobilisation et de la relation publique du Mouvement Paix et Développement. Pour ne pas aller trop loin, je suis Chantre, conducteur de louange.

ATS: En tant que journaliste, que venez-vous chercher dans les affaires politiques ?

(Sourire…) Que cela ne vous étonne pas. Il bien vrai que le journaliste est apolitique mais ne nous voilons pas la face, chaque journaliste a une couleur politique qu’il essaie de camoufler en essayant d’être beaucoup plus objectif dans ses écrits, débats et autres. Pour revenir à votre question, le journaliste est celui qui est au contact permanent du peuple et est la voix des sans voix. Certaines réalités m’ont poussé à poser ma candidature pour ces élections locales. Mon souci, c’est l’émergence du Togo et tout ce que mon association fait dans le but d’améliorer les conditions de vie socioéconomique et culturels des communautés de base dans une approche de développement humain durable et participatif. Avec cette organisation de journaliste, nous apportons notre touche au développement du Togo. Nous avons sillonné beaucoup de localités en vue de recenser les besoins, les forces, les potentialités pour en faire des productions de presse avec à l’appui des recommandations élégantes à l’endroit des partenaires en développement et des autorités.

Aujourd’hui, nous pouvons nous féliciter du décollage de la préfecture de Dankpen, Klotto, VO et bien d’autres. Mordu par le virus de développement, il m’arrive des fois d’avoir l’impression comme si je ne suis pas écouté même si la plupart de mes sujets évoqués ou sur les médias trouvent leur fondement. En plus je vis ou je suis natif d’une localité tristement célèbre en insalubrité, banditisme, manque d’infrastructures sanitaires dans les maisons. Et à chaque fois, jeunes comme adultes m’interpellent sur ces questions. Face à toutes ces réalités, je me suis demandé pourquoi ne pas prendre les choses en main pour donner une autre image à cette localité. D’où ma candidature surtout que ces élections appellent plus au développement local.

ATS: Vous avez déposé votre candidature dans quelle commune et sur quelle liste ?

En tant que autochtone, j’ai posé ma candidature dans la commune du Golfe1 nommé Bè Apédomé et je suis 8è sur la liste de la Coalition C14.

ATS: Êtes-vous certain de sortir « Conseiller Municipal » au soir du 30 juin?

Il faut reconnaitre que la bataille ne sera pas facile puisque nous faisons face à plus de dix listes dans la localité pour 23 sièges. Mais comme le dit-on, en politique on ne perd jamais, on apprend. Je suis en train d’acquérir une autre expérience. L’histoire retiendra que nous avons osé. Aujourd’hui nombreux sont ces partis qui s’agitent dans la commune oubliant certains paramètres que je me permet de garder de peur de ne pas les éveiller.
Croyant que je suis, je laisse tout à Dieu et que sa volonté soit faite.

ATS: Une fois élu, quels seront vos chantiers ?

Nous avons tous un programme de société que nous allons publier à partir du 14 juin à minuit , jour d’ouverture des campagnes. Pour ne pas beaucoup trainer dessus, la liste de C14 dans le Golfe1 est une solution aux problèmes d’assainissement, de santé, banditisme, la drogue, le chômage, la prostitution pour ne citer que ceux là. Et nous avons des stratégies propres à nous pour arriver à endiguer ces fléaux.

ATS: Un mot aux lecteurs

Je m’en vais les remercier pour le temps consacré pour me lire et leur demander de faire un choix utile le 30 juin prochain. Il est temps que le Togo aussi goute cette à cette gouvernance du peuple par le peuple.

Check Also

USA : Daphne s’écroule en plein spectacle à Atlanta (vidéo)

La chanteuse camerounaise Daphne s’est effondrée sur scène à Atlanta, aux États-Unis. Selon les indiscrétions, …

Traduction »