Accueil / Africa top success / Plus de 15% de bébés naissent prématurés au Congo

Plus de 15% de bébés naissent prématurés au Congo

Partagez ceci :

Un rapport de l’Observatoire national des décès maternels, néonatals et infantiles (Odomni 2021) publié à l’occasion de la commémoration de la Journée mondiale de la prématurité indique la République du Congo enregistre un taux de 16,3% d’enfants prématurés.

Selon les scientifiques et les agents de santé, une naissance prématurée intervient avant le terme de la grossesse qui correspond à quarante et une semaines d’aménorrhée, soit neuf mois et demi à compter de la date des dernières règles.

Le ministre de la Santé et de la Population, Gilbert Mokoki, déplore par ailleurs le taux de mortalité néonatale qui est de vingt décès pour mille naissances vivantes et de 61% de la mortalité infanto-juvénile.

Le thème choisi cette année dans le cadre de la Journée mondiale de la prématurité est « L’étreinte d’un parent : une thérapie puissante, permettre le contact peau à peau dès la naissance ». Ce thème permet de sensibiliser l’opinion publique, de mobiliser les énergies pour la baisse du taux des naissances prématurées et d’offrir une chance de survivre aux bébés nés prématurément.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »