Home / A la Une / RDC : destitution en cascade des gouverneurs de provinces

RDC : destitution en cascade des gouverneurs de provinces

Partagez ceci :

L’information est rapportée par RFI. Les gouverneurs destitués et les présidents des assemblées provinciales sont convoqués à Kinshasa par le ministère de l’Intérieur. Retour sur les derniers épisodes.

Ce week-end, informe la radio française, l’Assemblée provinciale du Sankuru a déclaré démissionnaire le gouverneur Stéphane-Joseph Mukumadi.

L’homme et son équipe ne se sont pas présentés à la plénière programmée le jour même pour l’investiture de l’exécutif provincial.

Un gouvernement local qui, selon des proches du gouverneur Mukumadi, a été difficile à mettre en place, le FCC majoritaire cherchant à rafler tous les ministères considérés comme importants.

Destitutions en série

Quelques jours plutôt, c’était l’assemblée de l’Ituri qui avait décidé de destituer le gouverneur Jean Bamanisa pour « mauvaise gestion ». Une accusation que l’intéressé rejette, s’estimant tout simplement victime d’une cabale montée par, dit-il, « des mafieux locaux impliqués dans divers trafics qui saignent la province ».

Déchu pour n’avoir pas déposé son programme

Le premier gouverneur à ouvrir la série fut Marcel Lenge, le numéro un du Haut-Lomami. Il a été déchu pour n’avoir pas déposé le programme d’action de son gouvernement. Mais les députés provinciaux, initiateurs de la motion de défiance, ont tous été chassés de la ville de Kamina, le chef-lieu, par la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »