Accueil / A la Une / RDC : la destitution du petit frère de Kabila confirmée

RDC : la destitution du petit frère de Kabila confirmée

Partagez ceci :

La Cour constitutionnelle congolaise a confirmé la destitution de Zoé Kabila de son poste de gouverneur de la province du Tanganyika, renseigne RFI qui précise que la décision a été annoncée vendredi 18 juin à l’issue d’une audience publique. Pour rappel, le petit frère de l’ancien président, destitué début mai par une majorité des députés provinciaux, avait saisi la justice.

L’arrêt de la Cour constitutionnelle a été sans appel. La Cour estime que la requête introduite par le gouverneur déchu du Tanganyika, Zoé Kabila, est non fondée.

Celui-ci n’a pas accepté sa destitution par l’Assemblée provinciale début mai.

Accusé de mauvaise gestion et d’incompétence, Zoé Kabila ne s’était pas présenté à la plénière convoquée pour examiner son éventuel départ. Et il avait prétexté être à Kinshasa, en attente d’une audience avec le président de la République.

Mais selon le procureur, Zoé Kabila n’a produit aucune preuve de sa présence dans la capitale.

A noter que 13 élus provinciaux sur les 25 que compte l’assemblée provinciale du Tanganyika avaient voté pour le départ de l’équipe à la tête de la province.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »