Accueil / A la Une / Santé : le café, allié ou adversaire ?

Santé : le café, allié ou adversaire ?

Partagez ceci :

Deuxième marchandise la plus échangée dans le monde après le pétrole et la boisson la plus vendue sur la planète après l’eau, le café est réputé pour son goût. Pause café, café gourmand, café frappé…Selon les professionnels de santé, le café aurait d’autres vertus. Mais aussi des méfaits. Zoom avec le site Mat Mut

Le café, une arme contre le cancer ?

Une consommation de café permettrait de protéger le développement de nombreux cancers. Nuance toutefois, il peut aussi n’avoir aucun effet sur d’autres. À alimentation égale, les effets d’un aliment varient d’un individu à l’autre. En revanche, il n’y a pas de cas où le café a eu un effet aggravant. L’association américaine de gastro-entérologie affirme qu’une consommation de trois tasses de café par jour réduirait de moitié le risque de développer un cancer du foie. La boisson aurait également des effets bénéfiques dans la prévention des cancers du sein, de la prostate, du pancréas ou encore de la peau.

Les bienfaits du café sur les maladies cardio-vasculaires

Une consommation modérée de café (entre 3 et 5 tasses par jour) permettrait de réduire le risque de maladies cardiovasculaires. Bonne nouvelle même pour les gros buveurs de café, une plus grande consommation réduit le risque de mortalité résultant d’une maladie cardio-vasculaire comme un infarctus. 

Le café : un remède contre Parkinson et Alzheimer ?

Boire du café aurait des effets bénéfiques contre les maladies neurodégénératives telles que Parkinson, Alzheimer et la sclérose en plaques. Concernant Parkinson, plus la consommation de café est importante, plus les symptômes s’estompent, améliorant ainsi le quotidien des patients en diminuant tremblements et rigidité musculaire. Ces résultats positifs seraient à attribuer à la caféine. 

 Réduire le risque de diabète de type ll

La consommation de café permettrait de prévenir le risque de développer un diabète de type ll. Consommer 6 tasses par jour réduirait de 30% le risque.

Boire du café pour vivre plus longtemps ?

D’après une étude américaine réalisée en 2017 sur un panel de 500 000 personnes, les consommateurs de 3 tasses de café par jour ont une espérance de vie plus longue que les personnes qui n’en boivent pas.

Le café présente-t-il des risques pour la santé ?

Comme pour la consommation de tout aliment, il convient de ne pas faire d’excès avec le café.

Les profils à risques

Le café étant un excitant, on déconseille aux futures mamans de boire plus de deux tasses par jour. Cela correspond à une dose journalière de 200 mg de caféine. Même si aucune étude n’a prouvé que la consommation du café favorisait des naissances prématurées, on estime que le fœtus mettrait plus d’une semaine pour éliminer la caféine de son organisme.

La consommation de café est aussi déconseillée aux personnes souffrant :

  • De problèmes cardiaques car le café accélère le rythme cardiaque,
  • De problèmes gastriques en raison de son acidité,
  • D’hypertension.

Le café et la polyarthrite rhumatoïde

Une étude finlandaise a révélé qu’une consommation élevée de café (plus de 4 tasses par jour) peut augmenter le risque de souffrir de polyarthrite rhumatoïde. La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire sévère qui touche les articulations et peut entraîner un handicap.

Mauvais pour les dents

C’est un argument esthétique, mais il faut bien le reconnaître, le café jaunit les dents. À l’instar du thé, le café contient des tanins responsables du jaunissement des dents. Cette coloration des dents est toutefois moindre en consommant du café que du thé.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »