Home / Politique / Sénégal: Amnesty s’insurge contre l’arrestation des manifestants « France dégage »

Sénégal: Amnesty s’insurge contre l’arrestation des manifestants « France dégage »

Partagez ceci :

Malgré l’interdiction de manifester, lancée par les autorités  sénégalaises lors de la visite officielle d’Emmanuel Macron, un groupe de jeunes activistes sénégalais ont battus les pavés à Dakar pour dénoncer  la « monnaie coloniale »  et la politique africaine de la France.

Une manifestation qui a débouché sur l’arrestation de plusieurs militants dont les activistes Guy Marius Sagna et Ndèye Nogaye Babel Sow, deux figurent de proue de la lutte anti-Cfa.

Outre ces deux manifestants, 18 autres membres du rassemblement « France dégage » et plusieurs membres du Collectif Non à la franc-maçonnerie et à l’homosexualité ont été également arrêtés.

Ils ont ainsi été arrêtés alors qu’ils manifestaient devant l’ambassade de France au Sénégal, au deuxième jour de la visite de Macron, apprend-on de nos confrères Koaci.

Aux dernières nouvelles,  plusieurs acteurs de la société civile sénégalaise dont Seydi Gassama Directeur exécutif d’Amnesty international Sénégal, ont dénoncé ces arrestations.

« Guy Marius Sagna doit être libéré immédiatement et sans condition. Interdire des manifestations pacifiques sous prétexte qu’elles sont prévues devant une ambassade, ou qu’elles visent à critiquer la venue de personnalités étrangères est inacceptable. Aux pays des illustres hôtes du Sénégal, ces manifestations auraient été autorisées et encadrées par la police », a dénoncé Seydi Gassama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »