Home / A la Une / ‘The Voice’: et si les promoteurs valorisaient l’identité culturelle de l’Afrique

‘The Voice’: et si les promoteurs valorisaient l’identité culturelle de l’Afrique

Partagez ceci :

La troisième édition de l’émission télé  »The voice Afrique francophone » continue d’emballer plusieurs téléspectateurs. Mais cette émission qui est à son étape des  »Battles » déçoit beaucoup de mélomanes africains notamment les conservateurs. La décoration du podium, l’habillement, les morceaux interprétés ne reflètent en rien l’identité culturelle de l’Afrique.

La décoration du podium

Même si l’on peut admettre que les promoteurs investissent de gros sous dans la décoration du podium, d’aucuns observent une dichotomie entre le design et la réalité africaine.

 » Je pense qu’ils peuvent mieux faire en restant typiquement Africain. L’ Afrique doit user de ces occasions pour faire ressortir sa beauté », suggère Messan Komlavi, apprenti décorateur.

Habillement

Où sont passés les pagnes africains? Où a-t-on laissé les accoutrements africains?  »The Voice Afrique Francophone » on a dit. Mais, des membres du Jury aux concurrents tout est en déphasage. Surtout à cette étape des battles, si ce n’est des tenues américaines ou françaises, c’est des styles mixtes.

Les morceaux interprétés

La question que l’on peut se poser est de savoir sur quels critères les coachs se basent pour choisir les morceaux ? Ces morceaux ne reflètent en rien l’identité culturelle de l’Afrique selon les mélomanes.

 »On se croirait à un Award américain », s’est moqué un mélomane, fan de l’émission.

Precious Bossa, une musicienne, ne voit pas l’Afrique dans tout ce qui ce fait jusqu’à présent.

 » Nous ne comprenons rien de ce qui est presté. Je me demande où sont les notes pentatoniques qui font l’identité musical de l’Afrique ? Qu’en fait on avec les titres des stars africaines? Les promoteurs doivent revenir à l’Afrique. En plus on nous parle d’une émission des pays francophones mais plus de 70% des morceaux interprétés sont en Anglais. Il serait bien qu’il réoriente l’émission  », a-t-elle déploré.

Cette belle initiative qui se veut promotrice de la musique africaine doit refléter entièrement l’Afrique dans toute sa beauté. De la nécessité de repenser les contours de l’émission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »