Togo: les 220 licenciés de ‘Scan Togo’ réclament justice

Partagez ceci :

Dans un communiqué signé du Mouvement Martin Luther King (MMLK) dont la rédaction d’Africa Top Success a obtenu copie, l’on annonce une manifestation des 220 employés licenciés du Scan Togo, les 7, 8 et 9 octobre devant l’usine à Sikakondji. Objectif: demander justice et restauration de leurs droits !

Lisez plutôt !

MMLK/ MANIFESTATIONS DES 220 LICENCIÉS DU SCAN TOGO LES 7, 8 ET 9 OCTOBRE DEVANT L’USINE A SIKAKONDJI :

MR DAKOU, Responsable de l’Etablissement des Travaux Geologiques et Miniers ( ETGM) pointé du doigt ‘accusateur.

Le Mouvement Martin Luther King apporte son soutien indéfectible à cette initiative et appelle instamment les responsables de l’ETGM et de SCAN TOGO à faire preuve de bonne volonté pour toute fin utile .

Les soubresauts et les mouvements d’humeur des employés et des populations ne cessent de perturber la tranquillité de l’usine SCAN TOGO installée ,il y a 5 ans à SIKAKONDJI dans la préfecture de Yoto . Justifiées comme étant des réclamations des droits conventionnels ,ces manifestations n’ont pas souvent eu malheureusement d’échos favorables de part des responsables de ladite société jouant toujours au dilatoire selon les requérants.

A cette allure , pourrait on admettre que SCAN TOGO contribue à l’amélioration de la vie ou à la paupérisation des populations ? Ce qui est sûr c’est que ces dernières expriment toujours leur mécontentement comme les 220 employés licenciés abusivement qui projettent d’organiser 3 jours de manifestations les 7, 8 et 9 octobre devant l’usine pour demander justice et la restauration de leurs droits . Probablement recrutés par L’ETGM de Monsieur DAKOU et mis à la disposition de SCAN TOGO , ces employés disent avoir été abusés par leur employeur alors qu’ils avaient travaillé sans contrat , ni de déclaration à la CNSS ni de congés. Ils reprochent à leurs employeurs la modification substantielle du taux horaire de 450 F à 250f et l’horaire du travail par semaine de 40h à 16 h .

Aussi, dénoncent – ils l’exploitation humaine et la discrimination au sein de SCAN en pointant du doigt accusateur la société sous traitante Etablissement des Travaux Geologiques et Miniers ( ETGM ) dont le premier responsable n’est qu’un vendeur d’illusions et un tyran au mode des traitements inhumains.

A cet effet, le Mouvement Martin Luther King partage leurs frustrations , amertumes angoisses et desolations et soutient toutes les actions pouvant déboucher sur l’effectivité de la réparation des préjudices .

Lomé ,le 4 octobre 2019 

MMLK / LA VOIX DES SANS VOIX .