Home / A la Une / Togo : manifestation à la prison civile de Lomé, Akibou Idrissou rassure

Togo : manifestation à la prison civile de Lomé, Akibou Idrissou rassure

Partagez ceci :

Les détenus de la prison civile de Lomé ont exprimé leur colère et leur désir de recouvrer la liberté mardi après que plusieurs d’entre eux ont été testés positifs au Covid-19. Une « petite manifestation rapidement maîtrisée », a affirmé Akibou Idrissou, le Directeur général de la prison civile de Lomé.

Bien que la situation ait laissé croire à une émeute après des affrontements entre prisonniers et forces de l’ordre, le responsable des lieux affirme qu’il n’était question de rien de grave.

« Il s’agit d’une petite manifestation qui a été très vite maîtrisée. Aucun dégât n’est à signaler et aucun mur de la prison n’a été détruit », a-t-il déclaré.

Selon M. Idrissou, la libération des détenus respecte des conditions procédurales.

« Nous nous sommes convenus sur des choses qui devraient être appliquées à partir de ce jour. Mais je me suis réveillé avec l’information des manifestations. On ne peut pas libérer des gens comme ça. La libération des détenus répond à un certain nombre de procédures ». 

L’autorité affirme par ailleurs que le dépistage de tous les prisonniers est déjà prévu par le gouvernement, mais jamais il n’a été et ne sera question de libérer des détenus.

« Ce serait un danger pour la société » soutient M. Idrissou qui poursuit : « Les nouveaux sont systématiquement mis en quarantaine. Et c’est parmi ceux-ci que nous avons trouvé 19 personnes contaminées au Covid-19. Les autres sont à l’abri loin de ces gens. Mais nous avons néanmoins convenu de procéder à un dépistage de tout le monde. On ne peut pas libérer des prisonniers comme ça. Cela constituerait même un risque pour la société »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »