Umalis Group
Home / Africa top success / Togo: Sokodé, « la ville rebelle » de nouveau assiégée !

Togo: Sokodé, « la ville rebelle » de nouveau assiégée !

Partagez ceci :

violence
Pour ce nouvel appel de la coalition des 14 partis politiques à des  manifestations les 07, 08 et 09 novembre, la ville de Sokodé , située au nord du pays, est de nouveau militarisée. Très tôt ce matin, les militaires armés de bâtons, cordelettes et autres dispersent tout attroupement.

De nombreux blessés sont déjà enregistrés dans une ville quasi déserte où les jeunes ont pris la clé des champs. Les quartiers comme Koma, Kpangalam et le centre ville de Sokodé sont envahis par les militaires.

Il n’est pas question de se regrouper, cette ville à forte population musulmane et considéré comme fief de l’opposant Tchikpi Atchadami, est dans le collimateur des forces de l’ordre.

A croire que s’il y avait une possibilité, Sokodé  aurait été raillée de la carte du Togo. Pourtant, le gouvernement togolais a levé l’interdiction de marche de protestation en semaine et a rassuré la population musulmane par l’entremise de son Premier ministre, Selom Klassou.

Le premier ministre affirmait à ce propos: « Ce qui importe au président de la République et au gouvernement c’est rassuré la communauté musulmane dans notre pays que nous sommes tous égos au Togo et nous sommes soumis aux mêmes droits et avons les mêmes devoirs ».

Visiblement, ces trois jours de marches n’augurent rien de bon dans cette ville du pays. Et si la population ripostait également aux violences des forces de l’ordre, ce serait une offensive qui discréditerait cette marche qui se veut pourtant pacifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »