Home / A la Une / Top 7 des footballeurs qui sont ‘en froid’ avec leurs familles




Top 7 des footballeurs qui sont ‘en froid’ avec leurs familles

Partagez ceci :

Adulés pour leur immense talent, nombre de célébrités de foot rencontrent également des problèmes au sein de leurs familles respectives. Malgré la fortune et la gloire qui les caractérisent, certains footballeurs de renom ne partagent pas leur joie de vivre avec le cercle familial. Des situations peu confortables qui conduisent parfois la plus plupart à rompre tout lien avec mamans, papas ou encore frères et sœurs.

Dans le classement qui suit, nous vous dévoilons les sept footballeurs qui ne parlent plus à leurs familles :

1- Virgil Van Djik

Virgil Van Djik est sans nul doute l’un des meilleurs défenseurs au monde actuellement et l’un des meilleurs de l’histoire des pays-bas. Et si ses maillots sont flanqués Virgil, c’est parce que le défenseur de Liverpool n’est pas si fier de son nom de famille. En effet, alors qu’il n’avait que douze ans, son père a déserté suite à une dispute familiale et n’est plus jamais revenu. Le joueur ne le lui jamais pardonné cela et n’a plus aucun lien avec lui.

2- Emmanuel Adebayor

L’attaquant Togolais a pendant longtemps joué au très haut niveau et écrit une partie des histoires de nombreux clubs européens à l’instar d’Arsenal, de Manchester City ou encore de Tottenham. Son plus grand rêve était de jouer pour le Réal Madrid et il a réussi à le faire. Prêté avec option d’achat à la maison blanche, le Togolais ne signera pas finalement. L’une des raisons est la lettre envoyée par son frère aîné au président du Club dans lequel il accusait Shéyi de ne pas prendre soin de sa famille. Une famille qui n’était intéressée que par l’argent du footballeur et n’arrêtait jamais de demander plus. Adebayor a donc pris la douloureuse décision de couper les ponts et depuis lors, plus de contact.

3- Lucas Hernandez

Le défenseur français et champion du monde en titre est le fils d’un ancien défenseur de l’Olympique de Marseille. Mais depuis que ses parents ont divorcé, les choses se sont compliquées et le footballeur n’a plus renoué les liens avec son daron.

Jeune frère du précédent, Théo Hernandez est tout comme son frère et son père un défenseur. Passé par le Réal Madrid, il est actuellement un joueur du Milan AC et se n’est pas par pur plaisir que ses maillons portent son prénom. Comme Lucas, il a mal digéré le divorce de leurs parents et a coupé les liens.

5- Memphis Depay

Difficile d’aimer un père qui est parti alors que tu n’avais que quatre ans. Difficile de tourner son cœur vers un Papa qui a toujours été absent. C’est le cas de Memphis Depay. Comme son compatriote Virgil, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais n’a jamais pardonné à son père d’être parti et préfère être appelé de son prénom. Son papa a d’ailleurs essayé de renouer les liens sans grand succès.

6- Maitland-Niles

Il est connu pour sa façon très esthétique de tirer les coups francs même s’il n’a pas grandi aux côtés de sa daronne. La mère du joueur d’Arsenal a été bannie de la ville pour s’être battu avec deux hommes. Depuis, elle a pris ses distances et le joueur n’a pas voulu recoller les morceaux. Cela n’enlève rien au beau football qu’il produit.

7- Dele Alli

L’anglais a grandi sans la chaleur de ses parents mais cela ne l’a pas empêché de devenir un joueur talentueux. Il a réussi à surmonter ce manque d’amour et a trouver dans le foot une houlette et il n’aime pas beaucoup évoqué cette situation.

On ne bénéficie pas toujours de l’amour de ceux qui sont nos plus proches. On est souvent déçu par ceux qui sont censés nous soutenir. On est souvent blessé par ceux qui devraient nous protéger mais tout ceci ne doit pas être pour nous des handicaps. Ces footballeurs ont réussi malgré ces difficultés à réaliser leurs rêves et ont écrit des pages du livre historique du football.










Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »