Accueil / Pays / Afrique Centrale / Transport : le Rwanda opte pour des motos-taxis électriques et le « mobile money »

Transport : le Rwanda opte pour des motos-taxis électriques et le « mobile money »

Partagez ceci :

Confrontées à des embouteillages monstres, plusieurs villes africaines sont en quête de solutions durales en vue de venir à bout de ce phénomène. Pour sa part, le Rwanda a choisi de réguler ce secteur, dans lequel il est désormais possible de payer par « mobile money ».

Dans la capitale rwandaise, les motos-taxis sont encouragés à passer à l’énergie électrique, dans le cadre d’un plan national qui vise à réduire les émissions de CO2 et voir 30 % du parc de motos électrifié d’ici 2030.

Par ailleurs, trois sociétés s’occupent de convertir les engins, tandis que les autorités ont lancé en juillet une carte multi-transports prépayée, dénommée Safaribus.

Développée par Centrika, une startup, elle couvre les trajets en bus, en moto-taxi et en taxi classique.

A noter qu’environ 26 000 motos-taxis arpentent les collines de Kigali, pour une population de 1,3 million d’habitants, chauffeurs et passagers portant consciencieusement le casque de rigueur.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »