Accueil / A la Une / Afr. du Sud : le président Ramaphosa et une ministre à couteaux tirés sur le dossier Ukraine

Afr. du Sud : le président Ramaphosa et une ministre à couteaux tirés sur le dossier Ukraine

Partagez ceci :

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa est en colère contre sa ministre des Affaires étrangères Naledi Pandor après qu’elle ait publié une déclaration appelant au retrait immédiat des troupes russes d’Ukraine, ont rapporté les médias locaux.

News 24 a rapporté que Mme Pandor avait « suscité la colère » de M. Ramaphosa après que son département eut publié une déclaration appelant au retrait immédiat des troupes russes de l’Ukraine.

Le site d’information a ajouté que le sous-comité des relations internationales de l’ANC au pouvoir devrait lancer le livre à Mme Pandor lors d’une réunion lundi.

Selon le Sunday Times, le président n’a pas apprécié la déclaration fortement formulée, des sources proches de lui affirmant qu’elle « contredit » la position de SA.

« Le président n’a pas vu la déclaration avant sa publication et n’est pas d’accord avec elle. Il y a des gens au sein du Dirco [Département des relations internationales et de la coopération] avec un programme selon lequel nous devons être ennemis de la Russie », a déclaré le Sunday Times citant une source anonyme.

Le porte-parole de Mme Pandor, Lunga Ngqengelele, a déclaré au journal qu’il ignorait que le président était mécontent de la déclaration, et que l’appel au retrait des troupes visait à « donner une chance aux négociations ».

Avec Info Reelle




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »