Home / A la Une / Ambrose Dlamini : 1er chef de gouvernement emporté par la covid-19

Ambrose Dlamini : 1er chef de gouvernement emporté par la covid-19

Partagez ceci :

Le Coronavirus continue de faire des victimes. Et pour la première fois depuis son apparition, la Covid-19 emporte un chef du gouvernement. C’est celui de l’Eswatini, Ambrose Dlamini qui en est victime.

Le chef du gouvernement de l’Eswatini, une petite monarchie absolue près de l’Afrique du sud, est décédé dimanche soir, à l’âge de 52 ans après un traitement intense de quatre semaines en Afrique du sud.

« Leurs Majestés ont ordonné que j’informe la nation du décès triste et prématuré de S. E. le Premier Ministre Ambrose Mandvulo Dlamini. Son Excellence est décédée cet après-midi alors qu’il était sous soins médicaux dans un hôpital d’Afrique du Sud », a indiqué le Vice-Premier Ministre Themba Masuku dans un communiqué.

Ambrose Mandvulo Dlamini a été testé positif au coronavirus le 16 novembre dernier et était initialement asymptomatique. Mais il sera après transféré en Afrique du Sud pour «guider et accélérer son rétablissement». Il ne se remettra malheureusement pas.

C’est la première fois qu’un leader mondial meurt après avoir contracté le virus. Le président américain Donald Trump, le Premier ministre britannique Boris Johnson et le président brésilien Jair Bolsonaro et bien d’autres ont été touchés par la Covid-19 mais ont réussi à se remettre. Pas le cas d’Ambrose Mandvulo Dlamini qui restera dans le triste livre des victimes de cette pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »