Home / A la Une / Aruna Dindane: le geste de l’ancien Eléphant à la Fondation Magic System

Aruna Dindane: le geste de l’ancien Eléphant à la Fondation Magic System

Partagez ceci :

Il y a de ces gestes qui vous remettent sous le feu des projecteurs. Perdu dans le lot des anciens internationaux Ivoiriens, Aruna Dindane a fait parler de lui ces derniers jours de la meilleure des manières. Ceci grâce à un don qu’il a bien voulu faire à la fondation Magic System.

Aruna vient en effet de faire parler son cœur. L’ex buteur de la Sélection ivoirienne est allé dans les locaux de Gaou Production. Pour offrir un important chèque à la Fondation Magic System. Aruna veut ainsi soutenir la Fondation dans ses initiatives en faveur des populations.

L’ex chouchou du public ivoirien marque ainsi sa contribution au travail qu’abattent les membres du groupe Magic System à travers leur fondation. C’est Asalfo, le leader du groupe qui a rendu publique cette information. Un geste fort de portée sociale dont le montant n’a pas été révélé.

La fondation Magic System œuvre dans le bien-être des populations à travers les actions sociales dans le domaine de l’éducation, la santé, l’environnement et la culture. C’est donc dans ces domaines que le don de Dindane va être utiles pour soutenir les initiatives de l’organisation.

Aruna Dindane est considéré comme l’un des meilleurs joueurs ivoiriens de l’histoire. Retraité depuis 2013, l’ancien attaquant vit entre le nord de la France et Abidjan.

Pour l’instant, Dindane, 37 ans gère ses affaires immobilières tout en s’impliquant activement dans l’Association des footballeurs ivoiriens (AIF), dont le président, Cyrille Domoraud, est lui aussi un ancien international, et Kolo Touré un membre du bureau. Leur grande lutte reste l’amélioration des conditions des footballeurs professionnels ivoiriens.

L’ex international (62 sélections, 18 buts), qui a participé à deux Coupes du monde (2006, 2010) et quatre CAN (2002, 2006, 2008, 2010) a mis un terme à sa carrière en 2013, à Crystal Palace (Angleterre). Formé à l’ASEC Abidjan, c’est à Anderlecht (2000-2005), puis au RC Lens (2005-2010) qu’il s’est construit sa réputation et son palmarès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »