Home / A la Une / Beauté: encore un scandale au comité Miss Ghana

Beauté: encore un scandale au comité Miss Ghana

Partagez ceci :

Exclusive Events Ghana, la structure en charge de l’organisation du concours de beauté Miss Ghana est à nouveau indexée dans une affaire. Le comité est indexé à la suite de la démission de la première dauphine de Miss Ghana 2019.

Le comité aurait reçu la lettre de démission de Sarah Odei Amoani, une décision qui, d’après la présidente du comité, Inna Patty, serait personnelle.


« Ses avocats nous ont écrit pour nous informer de sa décision de démissionner et, selon la lettre, il s’agit d’une décision personnelle », a déclaré la PDG, Inna Patty. Mais selon l’opinion, Mlle Sarah n’était pas disposé à se plier à certaines exigences qui lui étaient imposées.


A cette polémique Inna Patty a souligné que « les concurrents sont pleinement conscients de ces exigences lorsqu’ils décident d’être reines. Il est regrettable qu’elle ne puisse pas continuer avec nous et nous lui souhaitons bonne chance ».


Il faut souligner que ce n’est pas la première fois que le comité d’organisation a été cité pour des pratiques peu orthodoxes. En 2018, des têtes couronnées ont dénoncé les abus et violences sexuelles dont elles ont été victimes durant leur parcours. Mais, les organisateurs du concours ont simplement laissé entendre que ces allégations étaient infondées et « frivoles ».


Cette démission de la première dauphine vient relever les inquiétudes et débats. Que cache le comité ? et que subit réellement la miss 2019, Rebecca Kwabi ?

Résultat de recherche d'images pour "Sarah Odei Amoani"
Traduction »