Home / A la Une / Caen : le « Don Juan » congolais accusé d’avoir volontairement transmis le VIH à ses conquêtes

Caen : le « Don Juan » congolais accusé d’avoir volontairement transmis le VIH à ses conquêtes

Partagez ceci :

Déjà titulaire de 22 mentions, l’accusé répond « d’administration de substances nuisibles suivie de mutilation ou d’infirmité permanente »

Les jeudi 20 et vendredi 21 juin 2019 se déroule à la cour d’Assises du Calvados, à Caen (Calvados), le procès d’un homme accusé d’avoir transmis volontairement le VIH à des ex-compagnes.

[…]

Il faudra que la jeune femme découvre des correspondances de ses anciennes petites amies pour qu’elle apprenne que l’une d’entre elles a été contaminée. Ce qui la pousse à porter plainte, c’est qu’il continue à présent à transmettre le virus à d’autres qu’elle.

Le commandant de police chargé de l’affaire parle d’une enquête hors normes, sans scène de crime habituelle. Il arrive à retrouver d’anciennes compagnes. L’une d’entre elles, contaminée en 2007, ne porte pas plainte…

[…]

L’homme qualifié de « Don Juan » par un psychologue, a besoin de conquêtes, mais, s’il est un peu narcissique, n’est pas « pervers narcissique« . Il a quatre enfants avec quatre femmes différentes.

[…]

…arrivé d’abord en Allemagne où il voulait devenir joueur de football. Il vient ensuite en France où il serait plus facile de se faire régulariser. Il ne comprend pourquoi la victime prend mal sa maladie : « Pour moi, c’est comme le diabète.« …

[…]

L’article dans son intégralité sur La Manche Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »