Christo Wiese: ruiné, l’homme d’affaires « out » du Forbes 2019 des milliardaires africains

Partagez ceci :

Sa fortune a chuté de 80% en l’espace de douze mois. Christo Wiese, le roi du commerce de détail en Afrique demeure le grand absent du très sélect classement Forbes 2019 des milliardaires africains. L’homme d’affaires sud-africain était pendant longtemps l’une des plus grandes fortunes d’Afrique avant d’être victime de ce que lui-même qualifie d’ »énorme escroquerie », une affaire considérée comme le plus grand scandale financier de l’histoire de l’Afrique du Sud.

S’il est sorti du palmarès dévoilé en 2019, c’est parce que Christo Wiese a effectivement perdu l’écrasante majorité de sa fortune dans le scandale financier qui a éclaté chez Steinhoff -géant mondial de l’ameublement- en décembre 2017, coïncidant avec la démission du CEO, le Sud-africain Markus Jooste.

Le 5 janvier 2018, souligne Afrique La Tribune, après le mouvement boursier qui a suivi le scandale Steinhoff, Forbes évaluait la fortune de Wiese à 1,1 milliard de dollars, contre 5,5 milliards en janvier 2017 -alors qu’il était la sixième fortune africaine- soit une chute de 80% en l’espace de douze mois.

En janvier 2019, poursuit la même source, après des pertes de plus de 9 milliards de dollars sur l’exercice 2018, couplées à l’absence de regain de confiance des marchés pour le titre de Steinhoff -passé 2,28 à 0,8 euro à Francfort et 61,40 rands à un plus de 1 rand à Johannesburg-, Wiese n’était tout simplement plus milliardaire en dollars.

En avril 2018, Christo Wiese a engagé une action en justice, réclamant à Steinhoff 59 milliards de rands, soit 4,2 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *