Accueil / A la Une / Côte d’Ivoire : accusés de corruption, 43 policiers et gendarmes vont être filmés durant leur procès

Côte d’Ivoire : accusés de corruption, 43 policiers et gendarmes vont être filmés durant leur procès

Partagez ceci :

Le  gouvernement ivoirien ne ménage aucun effort pour venir à bout du phénomène de racket dans le pays. A cet effet, 34 policiers et gendarmes vont être jugés. C’est ce qu’a annoncé  le ministre de la bonne gouvernance, Zoro Épiphanie Ballo et le commissaire du gouvernement, Ange Kessi au cours d’une conférence de presse le vendredi 17 septembre 2021.

Dans une précédente conférence de presse, le ministre de la bonne gouvernance avait annoncé que plusieurs fonctionnaires et agents de sécurité soupçonnés de corruption devront répondre de leurs actes devant la justice.

Dans cet élan, 34 policiers et gendarmes identifiés vont être jugés lors de la prochaine rentrée judiciaire.

« Les forces de l’ordre étant le baromètre de l’application des lois, nous allons les envoyer en prison un à un jusqu’à ce que le dernier racketeur plie les bagages. Nous allons faire de sorte qu’ils soient filmés lors du procès afin que cela serve de leçon », a lancé Ange Kessi, le commissaire de gouvernement.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »