Accueil / A la Une / Tchad : démission du Premier ministre Albert Pahimi Padacke

Tchad : démission du Premier ministre Albert Pahimi Padacke

Partagez ceci :

La présidence tchadienne a annoncé mardi 11 octobre la démission du Premier ministre tchadien, Albert Pahimi Padacke, pour ouvrir la voie à un nouveau gouvernement après le report des élections.

Pahimi Padacke, un politicien civil, a été nommé Premier ministre d’un gouvernement militaire de transition l’année dernière après la prise du pouvoir par le général Mahamat Idriss Deby à la suite du décès de son père Idriss Deby Itno.

Le conseil militaire, dirigé par Deby, devait initialement gouverner pendant 18 mois, mais ce mois-ci, le pays a annoncé qu’il repousserait les élections démocratiques jusqu’en octobre 2024 environ. Pour rappel, Deby a prêté serment lundi 10 octobre en tant que président et devrait nommer un nouveau premier ministre.

Padacke , âgé de 55 ans, a également été Premier ministre de 2016 à 2018 et était considéré comme un allié de l’ancien président Idriss Deby, qui a dirigé le Tchad pendant 30 ans jusqu’à sa mort en 2021.

La mort du Maréchal Deby a ouvert la voie à des pourparlers entre des groupes rebelles, certains dirigés par des proches de l’ancien président, et le conseil militaire.

Des centaines de groupes rebelles se sont réunis à Doha pour des pourparlers cette année à la demande du gouvernement du Qatar.

Les pourparlers ont traîné pendant des mois en raison de querelles entre les groupes qui, à un moment donné, ont accusé le gouvernement de manque de sincérité, mais ils ont ouvert la voie à des négociations qui se tiendront au Tchad l’année prochaine.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »