Accueil / A la Une / Tchad : le siège du parti du Premier ministre vandalisé puis incendié
Longtime Chadian politician and opposition leader Saleh Kebzabo, the President of the National Union for Democracy and Renewal poses after an interview with AFP at his residence in N'djamena, on April 12, 2021. (Photo by MARCO LONGARI / AFP)

Tchad : le siège du parti du Premier ministre vandalisé puis incendié

Partagez ceci :

Au Tchad, le siège du parti du nouveau Premier ministre, Saleh Kebzabo, a été vandalisé et incendié par des manifestants ce jeudi 20 octobre, a déclaré à la presse le vice-président du parti. 

Le bâtiment a été attaqué alors que la police dispersait violemment les manifestations dans la capitale N’Djamena appelant à une transition plus rapide vers un régime démocratique dans le pays dirigé par l’armée.

« Notre siège a été saccagé puis incendié ce matin », a déclaré à la presse  le vice-président de l’Union nationale pour la démocratie et le renouveau (UNDR), Célestin Topona. 

« Le garde a failli être lynché par des manifestants violents », a-t-il dit.

Kebzabo, le président de l’UNDR, opposant historique, a été nommé Premier ministre la semaine dernière après la démission de son prédécesseur pour ouvrir la voie à une nouvelle administration. 

Ce jeudi, des heurts ont éclaté entre la police et des manifestants qui protestaient contre le maintien au pouvoir du général Mahamat Idriss Déby Itno en septembre dernier. Une trentaine de personnes ont été tuées dont des policiers. La France nie son implication dans ses événements au Tchad.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »