Accueil / A la Une / Burkina Faso : Apollinaire Jean Kyelem annonce les grandes lignes de son action

Burkina Faso : Apollinaire Jean Kyelem annonce les grandes lignes de son action

Partagez ceci :

Trois jours après sa nomination le nouveau Premier ministre de la Transition du Burkina Faso, Apollinaire Jean Kyelem de Tembela reconnaît qu’il a du pain sur la planche. « Je suis conscient de la tâche qui m’attend. Avant même d’être nommé Premier ministre, je suis burkinabé.Donc,  je connais les réalités du pays », a-t-il reconnu dans un entretien avec un média local, ce dimanche 23 octobre.

Les urgences du gouvernement 

Me Kyelem de Tembela a fait savoir que la priorité des priorités pour le président de la République « c’est la sécurisation du territoire et le retour des déplacés dans leurs localités d’origine ». « Le président est un militaire, il est un homme de terrain. Il m’a fait comprendre que ce qui le préoccupe » a-t-il ajouté

À l’en croire, il constituera un exécutif binôme avec le président de la République. Il a déclaré que  « les attentes sont nombreuses ». Selon lui, tout est urgent.

La taille du gouvernement 

Apollinaire Jean Kyelem de Tembela a précisé que le nombre de ministres fixé à 25 par la charte de transition adoptée le 14 octobre à l’issue des Assises nationales peut être revu à la baisse.

Il annonce déjà l’abrogation de la décision prise par l’équipe précédente de relever le traitement salarial des ministres, en instant sur la crise sécuritaire que traverse le pays, ce qui requiert d’économiser sur tous les plans.

Au sujet de la réconciliation amorcée par le régime précédent avec en toile de fond une sorte de réhabilitation de l’ex-dirigeant Blaise Compaoré, le Premier ministre estime qu’« il y a un cheminement par rapport au pardon », ajoutant que « cela requiert de l’humilité de la part de celui qui demande pardon et de la sincérité ». Or selon Me Apollinaire Jean Kyelem de Tembela, « ces deux éléments étaient absents » dans le retour de Blaise Compaoré, condamné à perpétuité pour l’assassinat de Thomas Sankara. Pour le chef du gouvernement, « la vraie réconciliation consiste à réconcilier l’ensemble des burkinabé avec eux-mêmes ». 

Qui est Appolinaire Jean Kyelem de Tembela ?

Kyelem de Tembela est un avocat de profession. Il est à la tête du Centre de recherches internationales et stratégiques, un groupe de réflexion.

Né à Koupéla, à 138 km à l’est de Ouagadougou, il fait une partie de ses études en France à la faculté de droit de Nice. Il fait partie de ces étudiants de la diaspora qui soutiennent alors Thomas Sankara, le leader et président pan africaniste du Burkina Fasso, assassiné en 1987.

Enseignant de droit dans les universités du Burkina Faso, Appolinaire Jean Kyelem de Tembela est un Sankariste pur sang et une figure médiatique dans son pays.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »