Accueil / A la Une / Burkina Faso : le capitaine Traoré officiellement président du MPSR

Burkina Faso : le capitaine Traoré officiellement président du MPSR

Partagez ceci :

C’est désormais officiel. Le capitaine Ibrahim Traoré est le nouveau président du Burkina Faso. L’auteur du dernier putsch qui a renversé Paul-Henri Damiba vient d’être porté à la tête du pays en attendant que les assises nationales annoncées désignent un président de la transition.

Tout est contenu dans un document dénommé Acte fondamental, qui vient compléter la Constitution suspendue puis rétablie après le coup d’Etat.

Dans cette déclaration lue hier à la télévision nationale burkinabè, les militaires ont indiqué que le président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), le capitaine Traoré donc, assure les fonctions de chef de l’État, chef suprême des forces armées nationales.

Le document précise qu’en « attendant la mise en place des organes de la transition », le MPSR « est garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire, de la permanence et de la continuité de l’État, du respect des traités et accords internationaux auxquels le Burkina Faso est partie.»

A noter que le MPSR est composé d’un président, d’un premier vice-président, d’un deuxième vice-président, d’un coordonnateur et de deux commissions. Une ordonnance du président fixe son organisation et ses modalités de fonctionnement.

C’est clair, le capitaine Ibrahim Traoré enfile désormais son costume de chef d’Etat du pays des hommes intègres, du moins jusqu’aux prochaines assises nationales qui désigneront un président de la transition.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »