Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Burkina : « Je me battrai jusqu’au dernier souffle pour ma nation », Ibrahim Traoré

Burkina : « Je me battrai jusqu’au dernier souffle pour ma nation », Ibrahim Traoré

Partagez ceci :

C’est la promesse que le nouveau président du Burkina Faso a faite vendredi 21 octobre à ses concitoyens. Jurant sur son honneur de préserver, de respecter et faire respecter et défendre la Constitution, la charte de la transition et les lois, le capitaine Ibrahim Traoré a promis de tout mettre en œuvre pour garantir la justice à tous les habitants de son pays.

Selon le nouveau dirigeant du Faso, les forces armées burkinabè ne sont pas face à une guerre non conventionnelle, mais face à une armée bien organisée.

« Nos objectifs, c’est la reconquête du territoire national occupé, donner un souffle de vie nouveau à tous ses compatriotes affligés et promouvoir un développement endogène« , a rappelé le président par intérim.

Il rassure qu’il tiendra tous les engagements pris devant tous les amis et partenaires du Burkina Faso.

« Aucun sacrifice en sera de trop pour sortir le Burkina Faso de cette situation. Notre boussole sera toujours le peuple. Pour ma nation, je me battrai jusqu’au dernier souffle« , a-t-il soutenu.

Au nombre des défis auxquels est confronté le nouveau président de la transition, il y a d’abord la question sécuritaire.

Les attaques attaques terroristes sont quasi quotidiennes.

L’opinion attend donc des résultats rapides du capitaine Traoré, réputé être un militaire de terrain.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »