Accueil / A la Une / Tchad : accusée, la France nie toute implication dans les événements sanglants de ce jeudi
Catherine Colonna, ministre française de l'Europe et des Affaires étrangères

Tchad : accusée, la France nie toute implication dans les événements sanglants de ce jeudi

Partagez ceci :

Le ministère français des affaires étrangères français a condamné les violences survenus ce jeudi à N’Djamena, la capitale du Tchad. Le Quai D’Orsay rejette les accusations sur une éventuelle implication de la France dans ces événements tragiques.

Dans un communiqué publié à la mi-journée, la diplomatie française a condamné les heurts qui ont fait au moins trente morts ce jeudi matin dans la capitale du Tchad. « Des violences sont survenues ce matin au Tchad, avec notamment l’utilisation d’armes létales contre les manifestants, ce que la France condamne », indique le communiqué.

Sur les réseaux sociaux, des messages dénonçant une éventuelle implication de la France dans ce qui se passe au Tchad abondent. Des accusations rejetées par le Quai D’Orsay qui précise dans son communiqué que la France « ne joue aucun rôle dans ces événements, qui relèvent strictement de la politique intérieure du Tchad. Les fausses informations sur une prétendue implication de la France n’ont aucun fondement ».

Après la mort du maréchal Idriss Déby Itno, la France n’avait pas condamné l’installation de son fils au pouvoir par l’armée, au mépris des dispositions constitutionnelles du Tchad. Au contraire, Emmanuel Macron a plutôt accueilli le fils successeur à bras ouverts. Au Tchad comme dans beaucoup de pays africains, on accuse la France de Macron de pratiquer une démocratie à géométrie variable. Beaucoup lui dénoncent la politique du deux poids deux mesures de la France qui cautionne le putsch au Tchad alors que les juntes guinéenne et surtout malienne sont régulièrement condamnées par Paris.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »