Accueil / A la Une / Mali: les raisons de la brève interpellation des deux militaires français

Mali: les raisons de la brève interpellation des deux militaires français

Partagez ceci :

Deux militaires de l’ambassade de France à Bamako arrêtés jeudi 16 septembre par les autorités maliennes ont été libérés ce vendredi en début d’après-midi sans qu’aucune charge n’ait été retenue contre eux.

L’ambassade et le consulat de France au Mali ont fermé leurs portes toute la journée du jeudi. 

Selon des sources au ministère français des Affaires étrangères, les deux militaires, qui travaillaient avec l’attaché de défense de l’ambassade, se trouvaient sur un terrain vague, proche de l’école «Les Ecrivains» à Bamako, et prenaient des photos pour mettre à jour un plan d’évacuation éventuel des ressortissants français au Mali. Des jeunes qui jouaient au foot sur place auraient interpellé les soldats, avant d’alerter des militaires maliens qui se trouvaient dans une base proche et ont arrêté les Français. 

Selon les mêmes sources, au Quai d’Orsay comme au Mali, les militaires bénéficient de la protection diplomatique et n’auraient jamais dû être interpellés et fouillés. L’incident étant jugé clos, les services consulaires ont rouvert ce vendredi. 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »