Accueil / Africa top success / Mali: de nouveaux équipements militaires du groupe Wagner

Mali: de nouveaux équipements militaires du groupe Wagner

Partagez ceci :

Le Mali, dirigé par le colonel Assimi Goïta, a reçu de Moscou de nouveaux équipements militaires. Le ministre de la Défense, Sadio Camara, l’a annoncé mardi lors d’une cérémonie à Bamako, en présence de certains diplomates russes.

Le ministre de la Défense du Mali a déclaré que des avions de combat L39 et Sukhoi 25 et des hélicoptères d’attaque Mi 24P avaient été fournis. Les conditions d’achat de ces véhicules militaires n’ont pas été précisées. Mais, hier encore, le gouvernement a annoncé avoir levé 420 millions d’euros auprès d’investisseurs opérant sur le marché sous-régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

La junte dirigée par Assimi Goïta, au pouvoir après deux coups d’État (août 2020 et mai 2021), s’est progressivement éloignée de la France, présente au Mali depuis 2013 avec un dispositif militaire pour endiguer l’expansion djihadiste. La France s’est vu préférer la Russie de Poutine, qui fournit des armes et aussi des mercenaires de la société privée Wagner.

Outre le front djihadiste, les militaires au pouvoir au Mali doivent aussi faire face aux engagements électoraux qu’ils ont pris face à la Communauté économique de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Les élections présidentielles ont été fixées pour février 2024 et ce calendrier doit être respecté, sous peine du lancement de sanctions économiques qui ont déjà frappé Bamako et qui ont été levées en juillet dernier. 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »