CI: le gouvernement en guerre contre l’analphabétisme

TAB Group Business
Partagez ceci :

Le gouvernement ivoirien met l’alphabétisation au premier plan de son agenda social. L’analphabétisme est érigé en une cause nationale. Ceci dans le but de rehausser le taux d’alphabétisation qui est de plus de 43 %, a indiqué, le 27 février dernier, Kandia Camara, la ministre de l’Education nationale de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, lors de la visite de la Directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay, en Côte d’Ivoire.

Plusieurs actions sont déjà en cours d’exécution notamment le programme d’alphabétisation mis en œuvre par l’Unesco, en partenariat avec l’entreprise Nestlé.

Outre ces actions, le gouvernement envisage aussi de déployer des programmes d’alphabétisation dans d’autres lieux que les marchés notamment dans les gares routières, les maisons d’arrêts, les entreprises, avec les femmes des associations du vivriers entre autres.

Même si le français est couramment parlé par la majorité en Côte d’Ivoire, près de 85% des 20.000 femmes vendant dans les marchés n’ont jamais été à l’école, 10% ont été jusqu’ au cours préparatoire (CP) et seulement 5% jusqu’au certificat d’étude primaire et élémentaire (CEPE), a déclaré le représentant de Nestlé- CI, Kasey Thomas d’après notre source.

« Grace à la loi votée en 2015, faisant obligation à tous les parents de scolariser leurs enfants pour que nous puissions atteindre un taux de 100% d’alphabétisation, nous avons décidé de réduire considérablement le nombre d’analphabètes en Côte d’Ivoire », a indiqué la ministre.